• Le Largo de Haendel

     

    Serse (Xerxès, HWV40) est un opéra de Georg Friedrich Haendel, créé à Londres le 15 avril 1738.

    Le livret est une adaptation par un librettiste non identifié de celui écrit par Silvio Stampiglia pour un opéra de Giovanni Bononcini portant le même titre. Le texte de Stampiglia était lui-même tiré de celui de Nicolò Minato mis en musique par Francesco Cavalli en 1654.

    Une des dernières compositions de Haendel dans le domaine de l'opéra, Serse est considéré comme le plus « mozartien » et l'un des meilleurs qu'il ait composés. La passion s'y mêle à la farce et à la satire - en ce sens, il s'éloigne de l'opera seria typique mis au point par Apostolo Zeno et Métastase ; la folie de la nature humaine y est montrée mais jamais ridiculisée.

    Le rôle-titre Xerxès était chanté par un castrat ; c'est généralement aujourd'hui un rôle travesti, c'est-à-dire un rôle masculin chanté par une femme à la tessiture de mezzo-soprano.

    Le premier air de Serse, Ombra mai fu, est un chant d'amour de Xerxès pour un arbre (Platane d'Orient) sur l'une des plus belles et célèbres mélodies de Haendel, souvent exécutée en arrangement pour orchestre. On la connaît sous le nom de « Largo de Haendel », bien qu'en fait la partition la désigne comme « larghetto ».

     

     

    Ou par Philippe JARROUSKY  :  http://youtu.be/JQUB6-8Kv8A

     

     

     

    « Barbara : PerlimpinpinVieux Noël du temps du roi Henri IV (XVIIe siècle) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 20:43
    Marenostrum

    je vais te dire.....cette fois ci pour la voix....je préfère Andrea Scholl sarcastic

    écoute

    2
    Jeudi 11 Décembre 2014 à 22:21

    J'ai hésité ! je vais te dire ... Je me le suis gardé pour moi ! .... Renée Flemming n'est pas mal non plus !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :