• Händel/Nathalie Stutzmann / Giulio Cesare in Egitto

    Les imitations entre la basse et les autres instruments permettent de donner une grande fluidité à cette page. Les lignes mélodiques des violons et du cor se croisent et ressortent tour à tour. Les premières paroles de César sont chantées sur le même motif :

    A :
    Quand il veut saisir sa proie,
    le rusé chasseur
    s’avance sans bruit et en tapinois.
    B
    Et celui qui est disposé à mal agir
    ne désire pas que l’on découvre
    la fourberie de son cœur.
    A
    Quand il veut saisir sa proie,
    le rusé chasseur
    s’avance sans bruit et en tapinois.

     

     

     En savoir plus ? https://www.opera-lille.fr/fichier/o_media/9200/media_fichier_fr_dpjule.1.pdf

     

     

    « Gérard chante BarbaraTaraf de Haïdouks »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :